Batteur jazz blues rock et tout style

Didier, n'est pas seulement un musicien. C'est un passionné de musique. Ce qui étonne c'est sa culture musicale. Il connait tout de tout sur la musique, surtout chez les batteurs mais pas que. Vous voulez savoir qui a remplacé le batteur de Scorpions en tournée 1987 aux E.U. et google ne le sait pas....demandez à Didier. Il vous précisera aussi sur quelle batterie il jouait. 

 

J'ai pas osé lui demander depuis quand il joue de la musique, car je pense qu'il a du commencer la batterie avant de savoir marcher. A quel age il a commencé à jouer en groupe, j'ai pas osé non plus : 20 ans ,je rigole, 16 ans ou moins. 

 

La musique l'a amené à jouer dans le milieu professionnel ...respect donc... et puis à revenir avec RocKAndco et surtout avec son vieil (aïe) ami Stéphane notre bassiste avec qui il jouait dans les années 1980 dans le groupe CRYSYS. Didier nous rejoint en septembre 2019 et il continu de nous surprendre par son jeux entre légèreté et intensité, variation et régularité tout en collant à la version originelle de la chansons. Bref, c'est fort ...

 

batteur jazz blues rock
Didier batteur jazz blues rock de Rockandco

Philippe fondateur et batteur du groupe de juin 2015 à octobre 2019

C'est dès 2017 que Philippe nous parle de son projet de retraite à la mer ou/et au soleil.  Notre région n'ayant ni l'un ni l'autre , on en a vite déduit que le fondateur de Rockandco allait nous quitter d'ici quelques temps mais c'est fois pas pour un break, pour tout le temps. On a tous pris la mesure de sa décision et nous avons continuer à avancer, sans claques mais au clic et sans coup de baguette.   

 

C'est finalement en octobre 2019 que Philippe nous rend ses baguettes pour les confier à Didier. 

 

Quatre années et trois mois à jouer ensemble, cela représente quand même environ :

 

- 170 répétitions soit 560 heures

-   32 concerts

-  "quelques" soirées privées passées ensembles et quelques visites amicales aussi

 

Au final ca fait surtout un sacré copain qui s'en va, mais on se reverra de temps en temps, c'est obligé.